Actualités médiatiques, facteurs de peurs chez l’enfant ?

Les enfants peuvent se sentir inquiets et démunis lorsqu’ils sont témoins de catastrophes naturelles ou des évènements tragiques qu’ils voient dans les médias.

Doit-on parler d’une tragédie très médiatisée avec un enfant ?
Par exemple, la situation problématique que traverse actuellement notre Sénégal ou un crash d’avion, un tremblement de terre, un incendie de grande envergure, une inondations, une tuerie dans une école, etc.
S’il n’en parle pas, il n’est pas conseillé d’aborder le sujet avec lui car cela risque de le perturber inutilement.
Par contre s’il aborde le sujet mieux vaut le l’expliquer avec des mots simples qui correspondent à son niveau de développement.
Il faut le tenir loin des images violentes de l’actualité qui pourraient être traumatisante pour lui.

Les signes à observer :

  • Il pose beaucoup de questions sur l’événement,
  • Il reproduit les scènes dont il a été témoin,
  • il change de comportement : agité, impatient, agressif, pleure…
  • Il a des troubles de sommeil,
  • Il a des maux de tête, des maux de ventre, des nausées…
  • Il manque d’appétit,
  • Il délaisse ses jouets et ses amis,
  • Il a des difficultés à se concentrer…

Des méthodes pour l’aider :

  • Le rassurer,
  • Être à l’écoute,
  • Répondre simplement à ses questions,
  • Parler de vos émotions avec calme,
  • Déculpabiliser l’enfant,
  • Éviter l’exposition aux images violentes,
  • Agir,
  • Parler des mesures d’urgence en cas de catastrophes,
  • Demander de l’aide…

Préservons nos petits de tous dangers…

Recommended Posts